Délocalisé à Roubaix, le derby nordique a tout de même tenu toutes ses promesses. Dans une salle comble, Orchies s’impose sur un score de 6-0 et monte sur la troisième marche du podium.

Le début de match est décousu comme en témoigne les nombreuses fautes commises de part et d’autre. Dès la quatrième minute, Orchies obtient un coup-franc intéressant. Guina parvient, d’une sublime frappe enroulée, à trouver la lucarne adverse. S’en suit une longue phase de conservation de balle d’Orchies, récompensé par une sublime reprise de volée de l’inévitable Gallan qui marque son premier but de la soirée. Bethune pousse ensuite mais son manque cruel de réalisme l’empêche de se relancer. D’autant plus qu’en face se dresse un véritable mur « Bleu et Blanc » qui profite des erreurs béthunoises pour lancer ses contres. Auteur d’un numéro sur le côté gauche Gallan triple la mise et, malgré deux changements de Béthune en fin de mi-temps, le score en reste là.

La deuxième mi-temps reprend sur les mêmes bases avec beaucoup d’intensité et d’agressivité. Une agressivité que O. Mathieu ne va pas réussir à maitriser. Il écope d’un second carton jaune et laisse son équipe à 4 contre 5. Orchies en profite alors pour se montrer plus offensif et marque deux buts en l’espace de deux minutes par l’intermédiaire de Gallan. Il marque notamment un sublime lob de sa moitié de terrain. Puni par leur manque de réalisme, Bethune commence à perdre patience et prend un nouveau carton rouge. Ensuite, le club commet sa sixième faute en seconde mi-temps ce qui offre un pénalty à Orchies que Guina converti. Dans la foulée, un joueur béthunois s’en prend violement au buteur et la tension atteint alors son paroxysme. S’en suivent de longues minutes d’accrochages entre les joueurs. La rencontre se termine par l’expulsion du gardien de Béthune et une victoire 6-0 des hommes de Feraoun. L’entraineur d’Orchies s’est d’ailleurs montré pragmatique à notre micro : « La saison est encore longue mais maintenant il faut savourer et bien récupérer ».

Porté par un Gallan des grands soirs, Orchies s’offre une deuxième victoire consécutive en D1. Le club retrouvera la salle de Roubaix la semaine prochaine, mais cette fois-ci contre les propriétaires des lieux (le Roubaix AFS).